Le sexisme et la politique

sexisme-et-politique

« Les femmes et les homes sont égaux », ce n’est pas toujours vrai ! En effet, c’est surtout une phrase qui ne s’applique pas dans le domaine de la politique où le sexisme règne encore.

Le sexisme ?

Le sexisme regroupe tous les remarques, attitudes ou jugements émis à l’égard d’une personne à cause de son sexe. Il faut noter que c’est une monnaie courante en politique qui est souvent adressée aux femmes élues ou collaboratrices. D’ailleurs, c’est quelque chose de courante dans une société où les hommes sont dominants, où ils sont forts en nombre.  Les blagues salaces, les propos sur le physique, la remise en question des compétences, l’interruption des paroles, les silences intimidants, … il faut dire qu’il faut être une femme assez solide pour supporter tout cela.

Les propos et agissement sexuels, un vrai quotidien

Les femmes politiciennes peuvent dire qu’elles subissent toujours des propos sexiste. Cela fait même partie de leurs quotidiens. Certaines femmes ont même subit plus que des propos et les affaires Baupin, Tron, DSK et Baylet peuvent en témoigner. Ces cas énoncés précédemment ne sont que quelques exemples. La majorité des femmes subissent cela au quotidien et on peut dire que ce n’est pas du tout normal et juste. Mais tout le monde sait que ce n’est pas quelque chose de nouveau et qu’il faut encore plus de temps pour s’en débarrasser définitivement.

sexisme-en-politique-avis

La prise de parole, témoin du sexisme

Il n’y a pas que les propos et les agissements sexistes qui peuvent témoigner de l’existence du sexisme dans le monde de la politique. La prise de parole est également un signe de ce problème. En effet, les femmes parlementaires se plaignent souvent, car elles n’ont pas souvent le droit à la prise de parole. Elles disent qu’au parlement c’est une ambiance de caserne et que la présence féminine n’est pas du tout le bienvenu.

Suite aux nombreux propos sexistes qu’elles ont subits, une dizaine d’assistantes parlementaire ont décidé de créer un site. Elles s’en servent pour dénoncer le sexisme qui règne en politique. Elles appellent les victimes à faire des témoignages tout en restant dans l’anonymat. C’est une assez bonne idée pour libérer la parole.

La création du site s’est faite après l’affaire Baupin, qui rappelons-le, a été accusé pour des agressions et harcèlements sexuels. Bien sur, celui-ci nie les faits et une enquête préliminaire a été ouverte pour l’agression, le harcèlement et les appels téléphoniques malveillants.

Apparemment, le sexisme n’est pas un petit problème. D’après certaines femmes, l’existence du sexisme prouve que notre société ne fonctionne pas du tout. Et le fait de ne pas parler du problème et de faire comme si cela n’existait pas, montre à quel point les hommes n’ont pas envie de changer d’attitude à l’égard des femmes. Espérons que les sites pourront au moins minimiser le problème. En plus, nous croisons les doigts pour que des solutions permanentes apparaissent, car les femmes devraient avoir les mêmes droits que les hommes.

Mais bon, on voit tellement de scandales sur les femmes en politique, comme celle-ci.